Newsletter d'automne

L'hiver commence à s'installer, avec les températures en chute après un bel automne! J'espère que vous avez pu semer vos seedball avant qu'il fasse trop froid.  Je pense que nous allons avoir un beau tapis de coquelicots dans une partie de mon jardin :) et je compte voir des pousses du mélange papillon que j'ai semé en Mai de cette année... 
Images intégrées 3
Si vous n'avez pas eu de résultats spectaculaires, je vous invite à avoir un peu de patience: ces bombes protègent les graines et elle feront surface à temps voulu, à moins qu'elles aient moisi à cause d'une surabondance d'eau. Mise à part cette possibilité je vous encourage vivement à faire en sorte que:
- les seedballs soient placés sur de la terre nue, et non pas sur du gazon
- les seedballs soient placés dans une parcelle de jardin que vous n'allez pas tondre :)
- que vous ne désherbiez pas dans les endroits où vous avez semé vos seedball - ce serait vraiment dommage! Avec la pluie et l'ouverture de la bombe, en effet, les graines se répartissent sur la surface autour de leur emplacement initial, donc ce serai dommage d'enlever ce que vous venez de semer!
Images intégrées 1

Saviez-vous que la technique d'utilisation des 'bombes de graines' est une technique ancienne? Elle fût utilisée par les indiens de l'Amérique du Nord, et par des anciennes civilisations chinoises. Récemment cette technique de 'permaculture' utilisée au Japon par Masanobu Fukuoka a pu prouver qu'avec l'utilisation des ces bombes de graines, dans des conditions idéales, on pouvait réduire le travail des agriculteurs, augmenter le rendement, et le tout sans utiliser des pesticides et herbicides?
Et pour finir - une étude récente en Allemagne a observé des changements dramatiques dans la population des insectes volants, dont la plupart sont des pollinisateurs: 75% de réduction de masse de ces insectes au cours des 27 dernières années. Il faut préciser que cette recherche eut lieu dans une réserve naturelle, où la présence de ces insectes est protégée, donc nous ne savons pas quelles sont les valeurs dans d'autres régions. L'Allemagne étant notre voisin et partenaire économique et social important, nous ne pouvons pas nier que ces chiffres pourraient résonner avec la population actuelle de pollinisateurs en Suisse.
Images intégrées 2

Article précédent Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés